Aller au contenu principal

Trois-Fontaines-l'Abbaye

Découvrez le site de Trois-Fontaines-l'Abbaye (51), ancien gisement de gaz naturel converti en site de stockage en 2010.

Site Storengy 3 Fontaines

Le projet de redémarrage

Présentation du projet

Après une mise en exploitation réduite en 2014, Storengy envisage un redémarrage du site de Trois-Fontaines-l’Abbaye au premier semestre 2022.

Le redémarrage des installations déjà existantes permettra le soutirage d'une partie du gaz encore présent dans le réservoir du site de stockage. Aucun gaz ne sera injecté, contrairement à nos autres stockages en activité en France. Les recettes issues de la vente de ce gaz contribueront au démantèlement ou à la
reconversion du site à l'issue de son exploitation, dans une quinzaine d'année.

Ce projet a pour objet une réhabilitation complète du site en concertation avec les acteurs locaux ( administration, pouvoirs publics, collectivités, associations, riverains). La première étape, qui débutera en 2022, pour une quinzaine d'année, permettra de soutirer une partie du gaz naturel encore présent dans le sous-sol, soit environ
8 TWh, l’équivalent de la consommation de la communauté d’agglomération de Saint-Dizier, Der et Blaise pendant 20 ans.

 

Découvrez la brochure

Chiffres clés

Chiffres clés
Chiffres clés

Les installations du site de stockage sont implantées sur trois départements : la Marne, la Meuse et la Haute-Marne.
Le périmètre du stockage couvre les 11 communes suivantes : Trois-Fontaines-l'Abbaye et Cheminon dans la Marne (51), Chancenay en Haute-Marne (52), Ancerville, Baudonvilliers, Bazincourt-sur-Saulx, Cousances-les-Forges, L’Isle-en-Rigault, Rupt-aux-Nonains, Saudrupt et Sommelonne dans la Meuse (55).

Implantation Site Trois Fontaines L'Abbaye

Ce projet permettra la création de 5 emplois directs sur le site et générera des retombées économiques directes et indirectes pour le territoire (taxes et redevances, restauration et hébergement, etc.).

De plus, en cohérence avec sa politique d’achats locaux, Storengy s’attache particulièrement à s’entourer d’entreprises locales pour répondre aux besoins ponctuels ou récurrents identifiés autant lors de la phase de travaux que celle d’exploitation : gardiennage, entretien des espaces verts, travaux de maintenance du site, restauration, etc.

Agenda Site Trois Fontaines L'Abbaye
Agenda Site Trois Fontaines L'Abbaye

Dans le cadre de l'instruction et afin de recueillir l'avis des riverains et du public sur le projet, une enquête publique sera ouverte par Arrêté préfectoral du 16 août au 27 septembre 2021.

Retrouvez les informations liées à ce projet sur le site internet de la Préfecture de la Marne.

Principales questions posées dans le cadre du projet de redémarrage du projet de Trois-Fontaines-l’Abbaye :

1/ Pourquoi soutirer le gaz naturel du stockage souterrain de Trois-Fontaines-l'Abbaye ? Pourquoi ne pas le laisser et démanteler les installations ?

Les installations existent déjà (pas de nouvelles installations nécessaires) et permettront de soutirer une partie du gaz encore présent dans le réservoir du site de Trois-Fontaines-l'Abbaye. On estime que la quantité de gaz soutirée permettra de couvrir la consommation de gaz de l’Agglomération de Saint-Dizier, Der et Blaise (60 000 habitants) pendant 20 ans. L'utilisation de ce volume de gaz se substituera aux importations existantes (Norvège, Algérie, Russie, etc.) réduisant ainsi de 30% nos émissions de CO2.

2/ A quoi va servir le gaz soutiré ? Quelle quantité de gaz va être soutirée ?

Les recettes issues de la vente de ce gaz permettront de faciliter, à terme, le démantèlement et/ou la reconversion du site, vers un projet coconstruit localement et répondant aux enjeux de transition énergétique de Storengy et du Territoire.
Avec le redémarrage du site de Trois-Fontaines-l'Abbaye, les experts (ingénieurs, géologues de Storengy) estiment qu’environ 8 TWh de gaz naturel pourraient être soutirés en une quinzaine d’années, ce qui équivaut à 20 ans de la consommation de gaz de la Communauté d’Agglomération de Saint-Dizier Der et Blaise.

3/ A quelle date débuteront les travaux ?

En 2020, Storengy est intervenue sur le site afin de réaliser un diagnostic complet des installations et donner de la visibilité sur les actions à réaliser au préalable de la remise en service du site.
En 2021, Storengy a entrepris des opérations de maintenance des installations et de requalification des ouvrages conformément à la réglementation. Il n'est pas prévu de gros travaux (forage ou mise en place de nouvelles installations).
Début 2022, Storengy prévoit la réalisation d'essais et de contrôles avant d'engager la mise en service industrielle du site.

4/ Est-ce que le projet présente des risques ?

Storengy est un opérateur reconnu au niveau National. Son expertise et ses compétences permettent d'assurer un haut niveau de sécurité sur les sites qu'il exploite. Le projet ne conduit pas à la réalisation de nouvelles installations et la pression du gaz va diminuer progressivement. Les risques seront donc similaires à ceux de l'exploitation passée.

Pour se mettre en conformité avec de nouvelles instructions des pouvoirs publics, plus protectrices, les zones de maitrise de l’urbanisation autour des installations notamment les canalisations enterrées raccordant les puits vont s’élargir. L’institution de servitudes d’utilité publique est intégrée à la demande.
Par ailleurs, Storengy a étudié le risque d’évènements sismiques induits par l’exploitation qui crée des différence de pression à grande profondeur. Une tierce expertise a été réalisée par le BRGM et ses recommandations vont être mises en œuvre. La mise en place d’un réseau de géophones pour surveiller l'activité micro-sismique faible est prévue.

5/ Pourquoi stocker le gaz naturel dans un gisement de gaz épuisé ?

Le stockage en gisement épuisé est très utilisé en Europe et représente plus de 40 % des sites de stockage. Ce procédé présente peu de risques de perturbation de l’environnement puisqu’il repose sur une cavité ayant déjà servi à stocker des ressources naturelles.

6/ Pourquoi avoir réduit l'exploitation du site en 2012, et le remettre en service aujourd’hui ?

En raison d’un contexte européen particulièrement difficile pour l’activité de stockage de gaz, l’activité d’injection et de soutirage du gaz a été stoppée en 2012, toutefois, une activité de surveillance et de maintenance a été maintenue sur le site.
Depuis la "mise sous cocon" du site de Trois-Fontaines-l'Abbaye, un gardien est présent 24h/24 et 7jours/7, et une équipe de maintenance intervient chaque semaine pour réaliser la maintenance et les contrôles réglementaires conformément à l’Arrêté Prefectoral.
Si l’administration nous y autorise, nous souhaitons reprendre la pleine exploitation du site pour une quinzaine d’années.

7/ Quel impact sur l’environnement aura le redémarrage du stockage ?

Le site de Trois-Fontaines est situé dans une zone Natura 2000 avec un potentiel biodiversité exceptionnel à cheval sur 3 départements (Marne (51), Haute-Marne (52) et Meuse (55)) dans la région Grand-Est.
Comme sur chacun de ses sites, Storengy est engagé dans la Stratégie Nationale pour la Biodiversité (SNB) et act4nature dont l’application locale au site de Trois-Fontaines est tout à fait adaptée.
Dans ce cadre, nous menons des actions en faveur de la biodiversité locale et notamment les batraciens « sonneurs à ventre jaune » pour lesquels des aménagements particuliers ont été réalisés et surveillés par les écologues.
Nous travaillons sur le redémarrage du site de Trois-Fontaines avec des partenaires reconnus pour leur compétences : l’ONF et le Centre Permanent d’Initiatives pour l’Environnement (CPIE) Sud Champagne. Concrètement, des actions en faveur de la reconstitution des trames verte et bleue (TVB) pourront être menées en intégrant le Schéma Régional de Cohérence Ecologique (SRCE). Nous sommes à la disposition du territoire, des associations de protection de l’environnement pour co-construire les solutions les plus adaptées.

8/ Combien de temps le site sera-t-il en activité ? Que va devenir le site par la suite ?

Le soutirage du gaz est prévue sur une quinzaine d'année.
A l’issue de cette exploitation, Storengy procèdera à une cessation d’activité du stockage souterrain conformément aux dispositions du code de l’environnement.
Nous souhaitons engager rapidement et dans la durée une réflexion avec les acteurs du territoire (mairies, comcom, riverains, associations,…) pour réfléchir à une possible reconversion du site qui répondrait aux besoins du territoire : des solutions pérennes et durables.

9/ Quelle est l'histoire de ce site ?

Construit dans les années 1980, le site s’étend sur 61,9 ha. Le site est un ancien gisement de gaz naturel qui a été exploité par la société COPAREX de 1980 à 1994. Ce site a été acheté par Gaz de France en 1994 qui a poursuivi l’exploitation du gisement jusqu’en 2006.
La concession hydrocarbures a été transférée à Gaz de France par décret ministériel, le 20 décembre 1995. L’exploitation du gisement est arrêtée en 2006 après 2 000 Mm3 produits.

Le site est alors adapté pour être converti en stockage souterrain gaz. En mai 2010, Storengy est autorisé à reprendre l'exploitation du site et des installations.

Découvrez le site de Trois-Fontaines en vidéo

À propos

Découvrir Storengy France

À propos

Actus

Suivre toutes nos dernières actualités

Actus

Contact

Contactez-nous ! 

Contact